L'art de la Dentelle aux fuseaux remonterait à l'époque égyptienne. Les grandes invasions plongèrent cet art dans l'oubli et ce n'est qu'à partir du XVI e siècle , qu'il fut introduit en Lorraine et notamment à Mirecourt par les luthiers italiens, soutenus par les Ducs de Lorraine.

Saint Pierre Fourier, curé de Mattaincourt, créa la confrérie des Sœurs de Notre-Dame et encouragea celles-ci à enseigner la dentelle dans leur école et à l'Orphelinat.

Les jeunes filles de grandes familles travaillaient à cet art d'agrément pour garnir leurs trousseaux. Les enfants de l'Orphelinat, les femmes de familles ouvrières, les paysannes, s'y adonnaient pour le profit.

En 1790, des milliers de dentellières travaillaient déjà pour des négociants de tous les pays voisins de nos frontières et Mirecourt était mondialement connu, ainsi vers 1850, ce fut l'âge d'or de la dentelle.

Au milieu du XXème siècle, il ne reste à Mirecourt que quelques dentellières qui enseignèrent cet art, assurant ainsi le maintien de cette activité.

Aujourd'hui, grâce à une association dynamique avec plus de 140 participants, Mirecourt a retrouvé sa renommée internationale avec sa dentelle aux fuseaux d'une finesse incomparable, jusqu'à la création de l'Association Promotion et Renouveau de la dentelle.

Grâce à celle-ci la dentelle renaît à Mirecourt, on y dispense des cours et organise des expositions permanentes, avec des dentellières au travail à la Maison de la Dentelle.

La Maison de la Dentelle a été inaugurée le 16 novembre 1996.




Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 9 juin 2017